Info enseignants

La plupart du temps l’enfant créé ses relations en milieu scolaire. L’attitude de l’enseignant joue donc un rôle primordial pour son intégration et la poursuite d’une scolarité normale.

Une des conséquences fréquentes du syndrome est la perte de l’estime de soi. L’enfant sait que ses tics dérangent (surtout s’ils sont sonores) et s’en voudra de gêner le déroulement des leçons. Il va essayer de les dissimuler au mieux en faisant parfois une diversion qui peut être interprétée comme une provocation de la part de l’enseignant. S’ajoute alors le sentiment de ne pas être compris, voir un sentiment d’injustice si un rappel à l’ordre s’en suit. Dévalorisation de soi, perte de confiance, difficultés à s’intégrer voire repli sur soi peuvent être des enchaînements dus au SGT en milieu scolaire.

Afin d’informer les enseignants sur le SGT, Tourette-romandie a créé une brochure intitulée Information pour l’enseignant / L’élève et le syndrome de Gilles de la Tourette. Cette brochure décrit le syndrome, offre des suggestions aux enseignants et aux éducateurs et tentent de répondre aux nombreuses questions qui peuvent se poser dans les milieux scolaires.

Des exemplaires peuvent être commandés gratuitement par les enseignants romands via l’association Tourette-romandie. Le grand public est prié de l’imprimer en téléchargeant la brochure.

Par ailleurs, Tourette-romandie se tient à la disposition des enseignants pour répondre aux questions en relation avec un élève diagnostiqué SGT ou pressenti comme étant atteint du syndrome.